SESRIC

Sommet de l'OCI sur la science et la technologie
 
Date : 10-12 Septembre 2017 Lieu : Astana Kazakhstan

L'Organisation de la coopération islamique (OCI) a tenu le premier sommet de l'OCI sur la science et la technologie à Astana, en République du Kazakhstan, les 10 - 12 septembre 2017.

Le sommet était au niveau des chefs d'Etats et de gouvernements, et il a été le premier du genre, dédié exclusivement à la science et la technologie en vue d'identifier les priorités, les buts et les cibles pour l'avancement et la promotion de la science, la technologie et l'innovation dans les États membres de l'OCI.

Le sommet a eu lieu en application de la résolution de la douzième session de la Conférence islamique au sommet, tenue au Caire les 6 et 7 février 2013, qui a donné mandat au Secrétariat général de l'OCI et le Secrétariat du Comité permanent sur la science et la coopération technologique (COMSTECH) de prendre les mesures nécessaires pour organiser un sommet islamique sur la science et de la technologie.

Les dirigeants des États membres de l'OCI se sont réunis à Astana pour discuter de l'importance du rôle que joue les sciences et la technologie pour relever les défis contemporains du développement sur plusieurs dimensions, y compris la lutte contre la pauvreté, la santé, et la préservation de l'environnement et à assurer la sécurité alimentaire, l'eau et l'énergie.

Les musulmans représentent un quart de la population mondiale, et leurs pays possèdent d'abondantes ressources naturelles, bien que de nombreux pays islamiques souffrent encore de la pauvreté et les maladies. Ce sommet est seulement considéré comme le point de départ pour trouver des solutions aux innombrables problèmes rencontrés par le monde musulman à l'aide de la science et la technologie.

S'adressant à la session plénière, S. E. l'Ambassadeur Musa Kulaklıkaya, Directeur général du SESRIC, a mentionné la grande importance qu'occupe les sciences et la technologie pour le progrès et une économie stimulée par l'innovation. À cet effet, le "Premier sommet de l'OCI sur la science et la technologie" représente un rôle central dans la définition du discours sur l'importance de la science et de la technologie dans les années à venir en adoptant « ’Agenda 2026 de la science, la technologie et de l'innovation », a-t-il déclaré.

En outre, S.E. Kulaklıkaya a souligné l'énorme rôle que SESRIC, en tant qu'organe subsidiaire de l'OCI, a joué en permanence dans le traitement des questions connexes avec d'innombrables moyens et différentes voies. "En sa qualité de principal organe de recherche socio-économiques de l'OCI, le SESRIC a toujours mis un accent particulier sur la science et la technologie comme partie intégrante de son programme de recherche. Au fil des ans, le SESRIC a régulièrement produit des rapports sur un large éventail de sujets liés directement ou indirectement à ce domaine, notamment la santé, l'eau, l'agriculture, l'éducation, la science et la technologie, et l'environnement.

Le sommet a adopté la Déclaration d'Astana en affirmant l'engagement des pays membres à lutter contre la pauvreté, d'augmenter le budget de l'éducation et de joindre leurs efforts pour atteindre les objectifs envisagés dans le Plan d'action 2025 de l'OCI et les objectifs de développement durable de l'Organisation des Nations Unies (ONU).

Les documents du Sommet ont proposé un mécanisme de développement des compétences à un vaste éventail de thèmes allant de l'eau, l'alimentation et l'agriculture, à l'énergie, la science fondamentale et appliquée, et de grands projets multinationaux, en plus de renforcer les liens internationaux avec le monde.

Le sommet établi l’Agenda de l'OCI sur la science, la technologie et l'innovation pour les dix prochaines années.

Documentation :

Photos